Pour se connaître mieux, pour aller bien...

Praticienne en Reiki Usui et Reiki Conscience Unité,

Créatrice des Ateliers d'Intériorité,

Je vous accompagne vers vous même...

Le blog d'EnjolieVie

vue sur le monde # mais que vont devenir les gens ?

 

 

Cette semaine j'ai été par deux fois interpellée sur un phénomène qui n'a rien de nouveau mais qui prend, à mes yeux du moins, un relief nouveau.

 

Depuis 20 ans je fais mes courses au même endroit. Un petit supermarché de centre ville dans lequel je trouve le principal de ce qu'il faut à ma famille ; il faut dire que je déteste faire les courses et spécialement devoir hésiter devant 360 marques de produits... Il y a une chose que j'apprécie particulièrement dans cet endroit, un élément important de ma fidélité à ce lieu, ce sont... les gens. Le personnel de ce magasin je le connais depuis 20 ans. Il m'a vu passer célibataire puis mariée ; enceinte par trois fois, il a vu grandir mes enfants. Je n'ai pas à proprement parler de « copine » dans cet endroit mais je fais la bise à une ou deux caissière avec lesquelles, forcément, une relation sympathique est née.

 

Et n'en déplaise aux économistes très intelligents qui décident de notre monde, ce n'est pas parce que les prix sont super intéressants que je retourne dans ce magasin, ce n'est pas parce que je peux y trouver des machines géniales hors de prix, non, c'est pour les gens. J'aime que les caissières me sourient en me regardant parce qu'elles me connaissent, j'aime qu'elles ne jettent pas les produits sur moi pour aller plus vite et tenir les moyennes d'articles/minute, j'aime les quelques mots échangés sur les enfants, le temps ou la vie. J'aime les voir vieillir, grossir, sourire ; j'aime les voir vivre ; j'aime faire partie d'elles et qu'elles fassent partie de moi.

 

Après l'installation de quatre caisses automatiques, la direction en installent encore d'autres. A vu de nez, il devrait rester 3 caisses avec des vrais gens dedans.

 

lire la suite

 

30/01/15

 

Une fois n'est pas coutume c'est un énorme coup de gueule et de colère que je vous livre dans ce billet.

 

Je vous avais déjà parlé dans mon article sur Axel Brachet (que vous pouvez retrouver ici) du DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ), ouvrage qui sert de référence aux médecins et psychiatres pour diagnostiquer les maladies mentales.

 

Le DSM IV vient de sortir et, tenez vous bien, il invente une nouvelle « maladie mentale » !

 

Mesdames, Messieurs, voici le TOP (trouble opposionnel avec provocation) qui reconnaît comme pathologique un « schéma continu de désobéissance, d’hostilité et de provocation ». Ce TOP engloberait la remise en question de l'autorité, la négativité, la défiance, la contradiction... (article source : http://metatv.org/la-non-conformite-et-la-libre-pensee-considerees-comme-maladies-mentales).

 

- Plus en détail cela donne :

lire la suite

Et aussi...